Publié par PhysioExtra, le 8 novembre 2019
Approches particulières
Manipulations vertébrales en physiothérapie

Qu’est-ce qu’une manipulation?

C’est une des techniques pouvant être utilisées par un physiothérapeute qualifié pour redonner de la mobilité à vos articulations, pour diminuer la douleur et pour rétablir le tonus musculaire. 

Ce n’est pas une technique pertinente pour tous les maux et elle n’est pas non plus adéquate pour tout le monde. En quelques mots, la manipulation est un mouvement de faible amplitude, de grande rapidité et de force minimale. Cette technique peut être appliquée au niveau des articulations périphériques (comme la cheville) ainsi qu’au niveau vertébral (comme le cou et le bas du dos). Contrairement aux mobilisations douces, la manipulation est un mouvement qui n’est pas contrôlé par le patient. Il importe alors de bien comprendre les éléments ci-dessous.

Concrètement, à quoi tout ça peut ressembler?

Une mobilisation vertébrale lombaire peut ressembler à ceci : vidéo sur la mobilisation vertébrale lombaire.

Tel qu’expliqué dans la vidéo, les mobilisations peuvent être effectuées selon 4 grades qui varient en rapidité et en profondeur.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées pour manipuler la colonne vertébrale. Chaque région va comporter ses propres techniques. Une manipulation de la région dorsale fréquemment utilisée en physiothérapie peut ressembler à cette séquence vidéo : manipulation de la région dorsale.

N.B. : La manipulation vertébrale peut dans certains cas être pertinente à distance de la zone douloureuse. Par exemple, une manipulation de la région dorsale peut s’avérer efficace pour diminuer les douleurs à l’épaule et au cou.

Qu’est-ce qui crée le craquement?

Bien que souvent recherché par certains patients, le craquement n’est pas toujours nécessaire et n’est pas toujours gage de succès. Effectivement, certaines techniques de manipulation ne produiront pas de craquement. Bien que la provenance du craquement soit encore controversée, l’hypothèse principale viendrait du fait que certaines manipulations produisent une séparation des surfaces articulaires. Ce phénomène pourrait engendrer la formation et le relâchement de gaz à partir du liquide contenu dans l’articulation. Ce changement d’état liquide à gazeux pourrait créer une bulle dans l’articulation qui causerait un « pop » une fois réduite.

Qui peut faire une manipulation vertébrale?

Puisque l’utilisation de cette technique demande un certain niveau de connaissance, elle est réservée à certains professionnels. Ainsi, au Québec, les médecins, les chiropraticiens et les physiothérapeutes détenant une attestation délivrée par l’OPPQ (Ordre Professionnel de la Physiothérapie du Québec) peuvent effectuer légalement une manipulation vertébrale.

Qu’en est-il de votre consentement?

Il est dans l’obligation de votre physiothérapeute de vous demander votre consentement. Par le fait même, avant de vous demander votre autorisation, il devra vous informer des possibles effets bénéfiques, des risques encourus ainsi que des techniques alternatives possibles. De plus, pour les manipulations de la région cervicale, il devra vous faire signer un document pour signaler que vous avez bien pris connaissance des éléments précédents. Une fois votre consentement donné, il est dans votre droit, et ce en tout temps, de changer d’avis et de le signaler à votre physiothérapeute.

La manipulation vertébrale est-elle risquée?

Selon la région manipulée, il peut y avoir un risque plus ou moins élevé. Effectivement, pour les régions sacro-iliaque, lombaire et dorsale, les risques demeurent assez minces et consistent en grande partie en une légère augmentation de l’irritation locale pouvant créer une augmentation plus ou moins importante des douleurs dans les 24-48 heures suivant le traitement.

Pour ce qui est de la région cervicale, les risques peuvent aller de la simple inflammation à la paralysie et même jusqu’à la mortalité. Cependant, ces évènements sont très rares et sont possiblement associés à des techniques de manipulation non utilisées en physiothérapie. Les techniques de manipulation en physiothérapie demeurent très sécuritaires et l’évaluation préalable du physiothérapeute permet de voir si vous êtes un bon candidat à la manipulation.

En somme, la manipulation vertébrale est une technique pouvant faire partie d’un traitement utilisé par un physiothérapeute détenant une attestation délivrée par l’OPPQ. Cette technique est bien étudiée et semble être efficace à plus ou moins long terme pour certaines pathologies. Bien que rares, elle peut comporter certains risques. Sachez cependant que vous aurez toujours le choix d’avoir recours ou non à cette technique.

Partager cet article
PRENEZ RENDEZ-VOUS  N'attendez-plus pour consulter un expert en santé physique ou mentale, proche  de chez vous. Je souhaite prendre rendez-vous