Publié par PhysioExtra, le 13 novembre 2019
Conseils pratiques

L’importance du sommeil: quelques conseils pour bien dormir

Pour des nuits sereines

Bien dormir est, vous le savez sans aucun doute, primordial. C’est une des conditions de votre bonne forme, intellectuelle et physique. Mal dormir, au contraire, c’est mettre en danger cette forme et peut même nuire au niveau moral. Voici donc quelques conseils pour entretenir une bonne hygiène de sommeil.

La clé du sommeil, ce n’est pas compter les moutons, c’est une routine. Il faut envoyer au corps les signaux qui veulent dire « il est l’heure de dormir ». Pour cela, il faut définir une heure de coucher, et une heure avant par exemple, entreprendre des activités calmes. Se mettre en pyjama, lire… De cette manière, vous envoyez les bons signaux et préparez votre tête et votre corps au sommeil.

Bien sûr, on ne contrôle pas l’heure d’endormissement. Par contre, on contrôle l’heure du lever. Il faut donc définir une heure de lever et s’y tenir, peu importe le nombre d’heures passées endormi pendant la nuit. De cette manière, vous instaurez une routine et vous évitez une désorganisation complète du cycle de sommeil.

Si après 20 ou 30 minutes, vous ne dormez pas et vous vous sentez frustré, il faut quitter la chambre pour ne pas être frustré davantage. Sortir de la chambre, boire une tisane, faire des activités calmes jusqu’à ce que le sommeil revienne!

Un mot sur votre chambre. Elle doit bien entendu être accueillante, avec une température entre 18 et 20 degrés Celsius. Surtout, il ne faut pas qu’elle soit associée avec la frustration et l’insomnie. Il faut qu’elle reste un endroit apaisant, loin des tensions de la maison. Cela favorisera le sommeil!

Une autre question qui revient souvent est celle des siestes. Une sieste pour récupérer peut être utile. Quelques conditions néanmoins. Votre sieste doit avoir lieu en début d’après-midi, entre 13 h et 15 h par exemple, et ne durer que 30 à 60 minutes. Si elle est plus longue ou plus tard, il se peut qu’elle empiète sur la nuit… Idéalement, les siestes devraient être petit à petit abolies quand le sommeil est rétabli et les insomnies terminées.

Où faire la sieste? Il ne faut pas reproduire les habitudes du sommeil, et donc éviter de se coucher dans sa chambre et son lit. On lui préférera un fauteuil par exemple.

Vous voilà prêt pour vous reposer. Si l’insomnie persiste, il peut être conseillé de voir un spécialiste.

Partager cet article
Nouveau call-to-action