Publié par PhysioExtra, le 10 mars 2020
Conseils pratiques
Canne, marchette et béquilles: comment bien s'en servir?

Guide pratique

À un moment ou l’autre de votre vie, il est possible que vous ayez besoin d’une aide à la marche, que ce soit à la suite d’une blessure ou en raison de troubles d’équilibre. L’important est de pouvoir continuer à vous déplacer de façon sécuritaire en limitant tout inconfort. Pour ce faire, un bon ajustement de votre aide à la marche est primordial!

Comment choisir?

Parmi toutes celles disponibles, la canne, la marchette et les béquilles sont les plus fréquemment utilisées. Il est faux de croire que la canne et la marchette sont destinées uniquement aux personnes âgées. En fait, le choix doit être fait en fonction du poids que vous avez besoin de transférer sur l’aide à la marche, donc du poids à retirer du côté de la blessure, ainsi que de différents facteurs, comme votre niveau d’équilibre.

Un professionnel de la santé pourra vous guider dans ce choix et vous montrer comment bien utiliser votre aide à la marche. Voici quelques recommandations pour vous aider à vous y retrouver.

Canne

La canne permet de diminuer la charge de la jambe atteinte de 25 %. Elle permet aussi d’améliorer l’équilibre et de conserver une démarche plus naturelle.

Pour bien ajuster la canne, il faut que la poignée de celle-ci soit à la même hauteur que le pli du poignet lorsque vous êtes en position debout avec les bras le long du corps. Assurez-vous de porter les chaussures avec lesquelles vous utiliserez la canne. Choisissez des chaussures confortables.

À moins d’avis contraire de votre thérapeute, vous devez tenir la canne du côté opposé de la jambe atteinte et avancer simultanément la canne et la jambe atteinte. Ceci vous permettra de maintenir une démarche naturelle et d’éviter les compensations pouvant causer des faiblesses ou des douleurs.

Pour être plus sécuritaire l’hiver, il est possible d’ajouter un embout qui adhère à la neige.

Marchette

La marchette permet de diminuer la charge de la jambe atteinte jusqu’à 100 %. Elle permet aussi d'améliorer l'équilibre en compensant les déséquilibres vers l'avant et sur les côtés.

Pour bien ajuster la marchette, placez-vous debout à l’intérieur de celle-ci avec les bras le long du corps. Réglez la hauteur pour que les poignées soient à la même hauteur que le pli du poignet. Assurez-vous de porter les chaussures avec lesquelles vous utiliserez la marchette. Choisissez des chaussures confortables.

Pour vous déplacer, avancez la marchette en même temps que la jambe atteinte. Puis, lorsque vous avancez la jambe non atteinte, appuyez-vous sur la marchette avec vos bras. Ainsi, vous pourrez transférer la quantité de poids à décharger de votre jambe atteinte sur la marchette. Si vous utilisez plutôt la marchette pour votre équilibre, décharger un poids de votre jambe n’est pas nécessaire. Tenez simplement la marchette devant vous et avancez une jambe après l’autre.

Pour éviter de blesser vos poignets, il est important de les maintenir en position neutre, donc ni en flexion ni en extension.

Béquilles

En utilisant deux béquilles simultanément, il est possible de diminuer la charge de la jambe atteinte jusqu’à 100%. Les béquilles permettent aussi de compenser les pertes d’équilibre sur les côtés.

Pour bien ajuster les béquilles, il faut que les poignées soient à la même hauteur que le pli du poignet lorsque vous êtes en position debout avec les bras le long du corps. Assurez-vous que l’appui thoracique (le petit coussin tout en haut de la béquille) arrive 2 à 3 doigts sous l’aisselle, pour ne pas comprimer les structures qui s’y trouvent. Assurez-vous également de porter les chaussures avec lesquelles vous utiliserez les béquilles. Choisissez des chaussures confortables.

Pour vous déplacer, vous devez avancer les béquilles en même temps que la jambe atteinte. Ensuite, transférez la quantité de poids désirée sur les béquilles tout en avançant la jambe non atteinte. Si vous utilisez une seule béquille, tenez-la du côté opposé de la jambe atteinte et avancez simultanément la béquille et la jambe atteinte.

Pour votre confort, il est possible d’enrouler l’appui thoracique dans une serviette pour adoucir le frottement entre cet appui et le thorax ou le bras.

 

Vous l’aurez compris, peu importe l’aide à la marche choisie, il existe quelques points-clés à retenir :

  1. Ajuster la poignée au niveau du pli du poignet (lorsque vous êtes debout les bras le long du corps)
  2. Choisir des chaussures confortables
  3. Porter ces mêmes chaussures lors de l’ajustement de l’aide à la marche

 

N'hésitez pas à consulter un physiothérapeute ou un ergothérapeute pour être guidé dans le choix et l’ajustement de votre aide à la marche!

Partager cet article
PRENEZ RENDEZ-VOUS  N'attendez-plus pour consulter un expert en santé physique ou mentale, proche  de chez vous. Je souhaite prendre rendez-vous