Publié par PhysioExtra, le 10 janvier 2020
posture assise au travail

Douleurs: quelle posture favoriser au travail?

Pour réduire les inconforts

Vous est-il déjà arrivé de ressentir de l’inconfort ou de la douleur après une journée de travail au bureau? Si c’est le cas, il est probable que votre positionnement en soit la cause. Plusieurs facteurs viennent influencer ladite posture, que ce soit l’ajustement de votre chaise de travail, l’ajustement de votre mobilier de bureau ou la disposition des équipements à votre poste de travail. Afin de minimiser les risques de développer un trouble musculo-squelettique, il est donc essentiel de revoir les principes d’hygiène posturale!

Quels sont les effets d’un ajustement inadéquat de votre poste de travail?

Chez les travailleurs assis devant un ordinateur, on observe le plus fréquemment l’absence d’un support optimal au niveau de la région lombaire, le haut du dos arrondi ainsi que la tête et les épaules projetées vers l’avant. Cette posture peut être causée par un ajustement inadéquat de l’environnement de travail (ex. : chaise ou poste de travail) à la personne et à ses tâches.

Cet ajustement inadéquat peut notamment entrainer des douleurs, des inconforts, des tensions musculaires, de la fatigue visuelle et des maux de tête. Les régions les plus fréquemment touchées sont les épaules, le cou et le dos.

Quels sont les bienfaits d’un ajustement de votre poste de travail?

En plus de réduire la douleur et l’inconfort, l’ajustement de votre poste de travail permet l’adoption d’une posture optimale tout en vous aidant à être plus concentré et plus performant. Cela permet également de réduire la fatigue musculaire et visuelle ainsi que la perte d’énergie associée à un mauvais positionnement.

Quels sont les principes d’hygiène posturale à appliquer pour votre posture assise?

Même si le positionnement varie d’une personne à l’autre, on recommande généralement d’avoir :

  • Les pieds en appui au sol
  • Un angle de 90 à 100° de flexion au niveau des genoux
  • Un dégagement à l’arrière des genoux
  • Un dossier offrant un support au niveau de la colonne lombaire
  • Les épaules relâchées
  • Un support pour les avant-bras (que ce soit sur la table de travail ou sur des supports pour les avant-bras) quand les coudes sont fléchis à 90°
  • Les poignets en position neutre (ni en flexion ni en extension)
  • Les yeux alignés avec le tiers supérieur de l’écran (des exceptions existent, comme avec le port de lunettes à foyers progressifs)
  • Une distance avec l’écran équivalente à un bras

Le plus important à retenir au travail, c’est qu’il faut être confortable et ce, peu importe l’application des principes d’hygiène posturale. Il est également recommandé de briser régulièrement la position statique afin de favoriser la circulation sanguine et ainsi contribuer à mieux contrôler vos symptômes.

3 gestes simples pour briser la position statique

1. Prendre un café ou un verre d’eau

Se préparer un café ou un verre d’eau est une excellente occasion de se lever et de faire quelques pas au bureau. Un truc : choisissez un plus petit verre. Vous aurez ainsi l’occasion de vous lever pour le remplir plus souvent!

2. Placer l’imprimante loin de son bureau

En installant votre imprimante plus loin, vous devrez vous lever pour aller récupérer vos documents. Un truc : allez les chercher au fur et à mesure plutôt que d’attendre qu’ils s’empilent. Et s’ils sont destinés à un ou une collègue, allez les lui porter tout de suite. Toutes les occasions sont bonnes pour marcher un peu!

3. Utiliser une alarme

Il est recommandé de se lever au moins une fois par heure. Pour vous aider à y penser, il existe des applications que vous pouvez installer sur votre ordinateur ou votre téléphone. Sinon, vous pouvez aussi programmer manuellement une alarme à toutes les heures.

Partager cet article
Nouveau call-to-action