Publié par PhysioExtra, le 10 janvier 2020
Arthrose
Arthrose, mode d’emploi

L’arthrose, qu’est-ce que c’est?

L’arthrose est un processus de vieillissement normal. C’est une simple usure du cartilage qui s’accompagne souvent d’inflammation, de douleurs, de crépitements ou de raideur, et donc d’inconfort.

Quelles sont les causes?

Si les mécanismes exacts de l’arthrose restent mal compris, un des facteurs principaux de l’apparition de cette maladie est une surcharge répétée de certaines zones du cartilage. Que ce soient des impacts répétés, des pressions prolongées ou un mauvais alignement de l’articulation, le cartilage peut s’endommager et se fissurer. De ce fait, des micro-fragments se retrouvent dans l’articulation, d’où l’inflammation et la douleur. Cette inflammation endommage à son tour le cartilage, ce qui engendre un cercle vicieux…

Que faire quand on est atteint d’arthrose?

Il n’existe aucun remède miracle contre l’arthrose. Il faut savoir que le cartilage n’est pas vascularisé (il n’y a pas de vaisseaux sanguins pour amener de l’oxygène), donc son pouvoir de réparation est très lent et limité. Pour autant, l’arthrose n’est pas une fatalité et il y a de nombreux moyens de la prévenir et de l’atténuer, comme la physiothérapie.

Dès que vous savez que vous souffrez d’arthrose, il faut prendre des dispositions pour préserver le cartilage restant. Comment faire? Votre physiothérapeute peut vous aider avec une évaluation et un diagnostic de vos douleurs.

En fonction de ce diagnostic, votre physiothérapeute vous indiquera les meilleurs traitements possibles et pourra, au besoin, vous référer à un ergothérapeute, un ostéopathe ou un massothérapeute.

Dans les cas les plus sévères d’arthrose, une chirurgie peut être nécessaire. Là encore, la physiothérapie peut vous aider pendant la période qui précède la chirurgie ainsi que pendant la période de récupération, à la suite de l’opération.

S’il n’existe pas de remède miracle, l’arthrose peut se traiter. Dans tous les cas, l’arthrose ne signifie en aucun cas d’arrêter de bouger. Une période d’immobilisation courte peut être utile dans certains cas, mais il demeure essentiel de rester actif pour nourrir vos articulations!

Partager cet article
PRENEZ RENDEZ-VOUS  N'attendez-plus pour consulter un expert en santé physique ou mentale, proche  de chez vous. Je souhaite prendre rendez-vous