Publié par PhysioExtra, le 5 mars 2020
Douleur chronique
La douleur chronique ou persistante: comment la traiter

Pour y voir plus clair

Selon l’Association internationale pour l’étude de la douleur, la douleur est « une expérience sensorielle et émotionnellement désagréable, associée à un dommage tissulaire présent ou potentiel ». Elle agit comme un système d’alarme qui se déclenche lorsqu’un danger potentiel nous menace.

La douleur aiguë et subaigüe: la douleur de la blessure

La douleur est provoquée par des tissus endommagés à la suite d’une blessure, d'un accident ou d'une maladie. La guérison des tissus se fait généralement dans les 4 à 6 semaines suivant la lésion. Lors de la guérison, les fibres qui sont endommagées par la blessure se reconstruisent selon leur fonction. Si on les immobilise trop longtemps, les tissus (ligaments, muscles) risquent de guérir en gardant une raideur qui devient source de douleur. Il est donc important de reprendre ses activités graduellement pendant la phase de guérison.

Et la douleur persistante dans tout ça?

Parfois, après une blessure, des changements physiologiques surviennent dans le système nerveux et le mécanisme reste en mode « alerte ». Les circuits électriques qui conduisent la douleur au cerveau sont facilités et le cerveau devient plus sensible à ces messages (hypersensibilité centrale). Le système d’alarme est alors déclenché à un seuil beaucoup plus bas qu’avant. La réaction physique (contraction, tension des muscles, etc.) persiste même si le processus de guérison est terminé et qu’il n’y a plus de danger potentiel. La douleur, qui était vitale pour votre protection initialement, est devenue une « fausse alarme ». Celle-ci est entretenue par plusieurs facteurs qui, avec le temps, intensifient cette douleur jusqu’à une incapacité de plus en plus affligeante. Bref, la douleur persistante devient une nouvelle pathologie à dissocier du problème initial. Entre 50 et 80 % de la population souffriront d’une forme de douleur persistante au cours de leur vie.

Les facteurs de l’hypersensibilité

Il y a trois facteurs qui jouent en faveur de l’hypersensibilité :

  • Facteurs biologiques : un déficit dans la condition physique, des muscles qui compensent ou une immobilisation prolongée peuvent provoquer une hypersensibilité, tout comme une mauvaise alimentation, un manque de sommeil ou une consommation de tabac ou d’alcool.
  • Facteurs psychologiques : l’état d’esprit joue aussi sur l’hypersensibilité et donc sur la douleur chronique ou persistante. Des problèmes personnels, un manque d’estime de soi ou le catastrophisme peuvent avoir un impact.
  • Facteurs organisationnels : c’est la continuation des facteurs psychologiques. Un environnement de travail qui mène à de l'insatisfaction, des conflits ou une mauvaise relation avec l’employeur ou les collègues peuvent aussi être des facteurs d’hypersensibilité.

Comment traiter la douleur persistante?

La douleur persistante n’est pas une fatalité. Voici comment la traiter, selon la littérature scientifique :

  • Il faut avant tout comprendre le phénomène et en identifier l’origine.
  • Des physiothérapeutes, ergothérapeutes, kinésiologues, psychologues et médecins spécialisés en gestion de la douleur chronique peuvent vous aider. Une approche interdisciplinaire est la base du traitement de la douleur persistante.
  • Une activité physique adaptée et une modification du mode de vie peuvent aider à gérer la douleur.

Dans tous les cas, la douleur chronique ne doit pas être un obstacle, alors n’attendez plus, consultez!

 

Sources :

Jam B. La vérité à propos de la douleur. Advanced Physical Therapy Education Institute, Thornhill, Canada, 2010

Butler D & Moseley L. Explain pain. NOI Group Publications, Adelaide, Australia, 2003

Bigos S, Roland M, Waddell G, Klaber J, Burton K, Main C. The Back Book. TSO information & publishing solutions, Norwich, United Kingdom, 2002

Woolf CJ. Central sensitization: Implications for the diagnosis and treatment of pain. PAIN_ (2010), doi:10.1016/j.pain.2010.09.030

Moseley L. Understanding chronic pain. Physical Therapy Reviews 2007; 12: 169–178

Partager cet article
PRENEZ RENDEZ-VOUS  N'attendez-plus pour consulter un expert en santé physique ou mentale, proche  de chez vous. Je souhaite prendre rendez-vous