Publié par PhysioExtra, le 26 mai 2020
Bien choisir

La téléréadaptation : aussi efficace que l’approche en clinique, vraiment?

Pour la grande majorité des problèmes musculosquelettiques, aigus ou chroniques, la littérature scientifique tend à démontrer que la téléréadaptation permet d’atteindre des résultats similaires ou meilleurs que l’approche présentielle conventionnelle (en clinique).

Téléréadaptation vs rendez-vous en clinique: quel choix pour moi? 

Comme plusieurs personnes, vous vous attendez sans doute à ce que votre physiothérapeute ou votre thérapeute en réadaptation physique pose ses mains sur vous afin de relâcher les tensions musculaires ou augmenter la mobilité d’une articulation. Cela fait non seulement partie des principales attentes des clients, mais aussi des thérapeutes qui ont passé plusieurs heures à parfaire ces techniques et adorent les mettre en application.

Alors, que se passe-t-il dans le contexte de la téléréadaptation, où votre thérapeute et vous êtes dans des endroits différents? Est-ce que la séance peut vraiment être aussi efficace qu’un traitement en personne? La réponse pourrait vous surprendre : non seulement le traitement peut être d’une aussi grande qualité, mais les bénéfices sont aussi très nombreux.

Un traitement efficace

Tout d’abord, il faut savoir que la téléréadaptation, c’est beaucoup plus qu’une simple période d’enseignement à distance. Avec une application de support visuel comme Zoom ou Reacts, votre professionnel de la santé peut procéder à une évaluation fiable de votre condition et discuter avec vous d’un plan de traitement efficace. L’accent est mis sur l’atteinte d’objectifs fonctionnels significatifs pour vous et sur la responsabilisation dans la gestion de vos symptômes, ce qui vous rend plus autonome en cas de réapparition de ces symptômes.

Ce que les recherches démontrent 

  • Les techniques de tissus mous, comme le massage, ne sont pas plus efficaces que certains exercices spécifiques pour soulager les tensions musculaires et la douleur.
  • L’approche McKenzie (mouvements répétés dans une direction spécifique) est au moins aussi efficace que la thérapie manuelle (mobilisations, manipulations) pour soulager la douleur lombaire chronique et plus efficace pour améliorer la fonction après 12 mois.
  • L’approche Mulligan (mouvements non douloureux répétés) est plus efficace que l’approche passive et au moins aussi efficace que la thérapie manuelle pour soulager la douleur et faciliter vos activités.

Et, bonne nouvelle, les exercices spécifiques, l'approche McKenzie et l'approche Mulligan peuvent être utilisés à distance! Les recherches démontrent aussi que l’approche active apporte davantage de bénéfices que l’approche passive, tel qu’illustré sur l'image ci-dessous.


Capture d’écran, le 2020-05-26 à 10.57.41

Légende de l'image :

  • Construction de l’alliance thérapeutique: entrevue, écoute active et empathie du thérapeute, prise de décision partagée, établissement d’objectifs significatifs
  • Éducation, rassurance et auto prise en charge: explications sur la condition et l’évolution attendue, enseignements sur l’importance de bouger et les saines habitudes de vie, promotion de l’approche active
  • Exercices et activités: exercices de mobilité, renforcement et équilibre, approche McKenzie, approche Mulligan, reprise progressive des activités, pleine conscience, etc.
  • Thérapie manuelle: mobilisations passives, manipulations, techniques de tissus mous, massage, etc.
  • Électrothérapie et autres approches passives: utilisation de "machines", glace, chaleur, etc.

 

En resumé...

Globalement, ce qu’il faut retenir, c’est que plusieurs techniques thérapeutiques différentes peuvent vous permettre d’atteindre vos objectifs. Ces techniques peuvent donc être choisies en fonction de vos préférences ou de celles de votre thérapeute. Ainsi, il est possible de très bien adapter l’intervention en physiothérapie, que vous soyez à distance ou en présence, sans nuire à votre évolution!

 

Sources :

Bahram Jam et l’Advance Physical Therapy Education Institute. https://www.aptei.ca/

Crawford C, Boyd C, Paat CF, et al. The Impact of Massage Therapy on Function in Pain Populations-A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials: Part I, Patients Experiencing Pain in the General Population. Pain Med. 2016;17(7):1353–1375. doi:10.1093/pm/pnw099

Image adaptée de « The PMS treatment pyramid » par Physio meets Science

Namnaqani FI, Mashabi AS, Yaseen KM, Alshehri MA. The effectiveness of McKenzie method compared to manual therapy for treating chronic low back pain: a systematic reviewJ Musculoskelet Neuronal Interact. 2019;19(4):492–499.

Nelson NL, Churilla JR. Massage Therapy for Pain and Function in Patients With Arthritis : A Systematic Review of Randomized Controlled Trials. American Journal of Physical Medicine & Rehabilitation: September 2017 - Volume 96 - Issue 9 - p 665-672. doi: 10.1097/PHM.

Stathopoulos N, Dimitriadis Z et Koumantakis GA. Effectiveness of Mulligan’s mobilization with movement techniques on pain and disability of peripheral joints: a systematic review with meta-analysis between 2008–2017. Physiotherapy,Volume 105, Issue 1, 2019, Pages 1-9, ISSN 0031-9406. https://doi.org/10.1016/j.physio.2018.10.001.

 

Partager cet article
Nouveau call-to-action