Publié par PhysioExtra, le 25 novembre 2019
Tendinite / Épicondylite / Bursite
L'épicondylite: qu'est-ce que c'est?

Pour tout savoir

La fameuse épicondylite! Que ce soit en raison de tâches répétées au travail, dans la pratique d’un sport (ex.: tennis, badminton) ou d’un loisir (ex.: jardinage), l’épicondylite est une problématique très répandue.

Qu'est-ce que l'épicondylite?

Elle se manifeste généralement par des douleurs sur la face externe du coude. On l’appelle aussi tennis elbow, épicondylalgie, tendinopathie des épicondyliens ou des extenseurs du poignet, etc.

Il est important de savoir qu’en général, il ne semble pas y avoir d’inflammation à proprement dit au site de l’atteinte.

On parle plutôt d’un désordre tissulaire à la suite de microlésions tendineuses ou musculaires à l’endroit d’insertion sur l’humérus (épicondyle) des tendons extenseurs des doigts et du poignet. Le tendon est la partie qui rattache le muscle à l’os. Dans ce cas-ci, on parle donc du prolongement des muscles responsables par exemple de l’ouverture de la main et de l’élévation du poignet.

Qu'est-ce qui cause l'épicondylite?

Les principaux facteurs contribuant au développement d’une épicondylite sont les suivants:

  • Exécution d’activités impliquant des gestes comme la préhension (prise avec la main), la rotation ou l’extension de l’avant-bras
  • Exécution en position fixe ou dans une mauvaise posture
  • Répétitions constantes d’un mouvement
  • Exécution de mouvements saccadés (comme lancer ou frapper)
  • Exécution de mouvements à bout portant (loin du corps) avec le coude en ouverture
  • Utilisation d’une force excessive dans les gestes, de façon occasionnelle ou sollicitation; de faible importance, mais sur une très longue période
  • Utilisation d’un outil avec composante vibratoire (ponceuse, sableuse, etc.)
  • Temps de repos insuffisant après la sursollicitation

Comment agir?

Dès l’apparition des premiers symptômes s’apparentant à une épicondylite, il est important d’examiner vos gestes quotidiens afin d’identifier rapidement les responsables. Vous devez rester actif, mais limiter les mouvements douloureux.

Vous pouvez consulter un physiothérapeute ou un ergothérapeute qui saura vous aider à soulager vos symptômes et à mettre en place les stratégies visant à modifier vos méthodes de travail. Votre thérapeute sera également en mesure de vous conseiller sur la pertinence d’avoir recours à une orthèse en plus d’élaborer avec vous un plan de traitement personnalisé qui vous permettra de reprendre vos activités.

 

Sources :

Bisset L, Beller E, Jull G, Brooks P, Darnell R, Vicenzino B. Mobilisation with movement and exercise, corticosteroid injection, or wait and see for tennis elbow: randomised trial. BMJ. 2006 Sep 29

Coombes BK, et al Effect of corticosteroid injection, physiotherapy, or both on clinical outcomes in patients with unilateral lateral epicondylalgia: a randomized controlled trial. JAMA. 2013 Feb 6;309(5):461-9.

Abbott, J. H., Patla, C. E., & Jensen, R. H. (2001). The initial effects of an elbow mobilization with movement technique on grip strength in subjects with lateral epicondylalgia. Manual therapy, 6(3), 163-169.

Green, S., Buchbinder, R., Barnsley, L., Hall, S., White, M., Smidt, N., & Assendelft, W. J. (2002). Acupuncture for lateral elbow pain. The Cochrane Library.

Partager cet article
PRENEZ RENDEZ-VOUS  N'attendez-plus pour consulter un expert en santé physique ou mentale, proche  de chez vous. Je souhaite prendre rendez-vous