Publié par PhysioExtra, le 18 novembre 2019
Taping

Pour tout savoir sur les tapings

À quoi ça sert?

Les footballeurs s’en font aux chevilles, les athlètes ont toutes sortes de couleurs et de formes sur leurs articulations et certains ont une bande beige au niveau de leur blessure… mais à quoi servent les tapings exactement?

Petit lexique du taping

Le taping ou ruban adhésif athlétique, qui peut se présenter sous toutes sortes de formes et de couleurs, est de plus en plus populaire et visible, tant chez les sportifs que chez les patients qui sortent d’un traitement de physiothérapie. Son utilisation est très variée et dépend du matériel ou du but visé. Voici donc un petit lexique pour mieux comprendre ses indications et démêler toutes ses formes!

Le taping athlétique

Cette forme de taping est la plus ancienne et est encore très utilisée. Le ruban adhésif est blanc, il n’est pas élastique ni imperméable et sa colle est constitué d’oxyde de zinc. Il est souvent appliqué par-dessus une couche de « pré-tape » qui est une mince bande non-adhésive de mousse qu’on applique sous la majorité des taping pour protéger la peau. Une colle en aérosol est aussi souvent utilisée pour mieux faire adhérer ce type de taping.

L’objectif principal de ce taping est de supporter une articulation blessée en limitant fermement un ou des mouvements problématiques, mais il peut également être utilisé en prévention d’une blessure (quoi que son efficacité scientifique à cet effet demeure nébuleux) ou pour d’autres applications précises.

Les avantages de ce taping sont l’accessibilité (souvent disponible en pharmacie) et le fait qu’il existe plusieurs études scientifiques à son sujet. Les inconvénients sont la non-imperméabilité, la durabilité restreinte (il est efficace surtout pour la première heure d’activité suivant son application et perd une bonne partie de son efficacité par la suite), le temps d’application parfois considérable et la technique d’application parfois complexe.

Le taping neuro-proprioceptif ou kinésiotaping

Ce taping est très populaire. Le ruban adhésif se décline en toutes sortes de couleurs, il est élastique et imperméable et sa colle acrylique ondulée s’active à la chaleur. Par son élasticité, il est possible de décrire des courbes avec ce type de taping, ce qui peut créer des mosaïques très particulières! Plusieurs compagnies produisent ce type de taping et certaines ont des particularités spécifiques : élasticité dans plus d’une direction, formes prédécoupées pour faciliter l’application (ex. : Spider Web), etc. L’utilisation de ce taping a 3 objectifs, selon la méthode d’application, soit :

  1. Faciliter ou réduire l’activation d’un muscle spécifique pour tenter de corriger la biomécanique
  2. Diminuer la douleur localement
  3. Diminuer l’enflure via une augmentation du drainage lymphatique (souvent utilisé par les thérapeutes de PhysioExtra spécialisés en massothérapie axée sur le drainage lymphatique manuel auprès des personnes ayant une blessure musculaire, articulaire ou après une chirurgie)

Les avantages de ce taping sont la durabilité (peut être gardé en place de 3 à 5 jours), l’imperméabilité (on peut prendre une douche ou se baigner avec le taping), sa versatilité et la rapidité d’application, et son élasticité permettant de garder une liberté de mouvement optimale. Ses inconvénients sont la manipulation du taping (comme la colle n’est adhésive qu’une seule fois, il faut éviter de poser les doigts directement sur la colle lorsqu’on l’applique), la technique d’application spécifique à l’objectif visé (qui dépend de la tension appliquée dans le taping lorsqu’on le pose), le manque de recherche scientifique à son sujet pour prouver son efficacité d’utilisation et sa disponibilité (non vendu en pharmacie mais disponible dans certaines boutiques sportives spécialisées).

Le taping thérapeutique

Ce taping est souvent le plus méconnu du grand public, mais gagne à être découvert! Il est constitué d’une première bande de tissus adhésif respirant et hypoallergène (Hypafix® ou Cover-roll stretch®) sur laquelle est appliquée une bande de ruban non-élastique et imperméable (Leukotape P®) avec une tension, ce qui crée des rides sur la peau. Les objectifs de ce taping sont multiples :

  • Diminuer la tension appliquée sur les tissus mous (muscles, ligaments, etc.) pour soulager ceux-ci
  • Corriger une posture déficiente ou inadéquate
  • Limiter la mobilité d’une articulation dans une direction spécifique pour corriger la biomécanique ou éviter un mouvement dangereux
  • Réaligner ou supporter une articulation instable

Les avantages de ce taping sont, sa durabilité (peut être gardé en place de 3 à 5 jours), son imperméabilité (on peut prendre une douche ou se baigner avec le taping), sa versatilité, la présence de plusieurs articles scientifiques supportant son efficacité, la rapidité et la simplicité d’application (peut aisément être enseigné pour des auto-applications futures). Les inconvénients sont l’accessibilité (non-disponible en pharmacie ni en boutique spécialisée), la dépendance à l’élasticité de la peau (souvent peu efficace chez ceux qui ont une peau très élastique) et l’expérience du thérapeute avec son utilisation.

Recommandations

Si vous pensez qu’un taping pourrait vous aider, parlez-en avec un physiothérapeute. Il sera en mesure de vérifier s'il s'agit d'une modalité qui pourrait vous convenir et pourra choisir la meilleure technique à utiliser selon vos caractéristiques personnelles. Finalement, n’oubliez pas que le taping n’est qu’un seul des outils de tout l’arsenal thérapeutique dont disposent les physiothérapeutes pour vous aider!

Partager cet article
Nouveau call-to-action